Brigitte Macron, "Cougar" ? Ce Que Cache La Métaphore De L'animal Prédateur

Toujours selon Zoe Lawton et Paul Callister indiquent encore que tout serait né dans les années 1980 outre-Atlantique à partir des supportrices (très attentionnées et d'un certain âge) des jeunes hockeyeurs canadiens (sur glace) de l'équipe des Vancouvers Canucks Il faudrait aussi compter avec une nouvelle parue dans le Toronto Sun Pusi un livre de Valerie Gibson (2002) intitulé « Cougar : A guide for older women dating younger men » sorte de bréviaire libérateur sur elle évoque ses nombreuses constats avec des mecs de dix à vingt ans plus jeunes qu'elle ; et dont elle tire la quintessence pratique pour les filles envisageant de pareilles contraventions.

Rien doute également pour des raisons sociétales fort anciennes et que plusieurs décennies de féminisme dogmatique et niveleur n'ont pas (encore ?) réussi à jeter à bas entièrement : qu'une meuf soit séduite par le rôle de protecteur, d'professeur, de mentor,de Pygmalion attribué actif en certains cas à des gars plus mûrs, est un rôle qui à mes vue fait sens ; tandis que la conduite symétrique desdites cougars (et de leurs jeunes partenaires) m'apparaît presque spontanément et "naturellement" comme une double faute de goût alliant jeunisme illusoire d'un côté et Œdipe mal soldé de l'autre.Le Phénomène Des Femmes Cougar

Moi je n'juge pas non plus le terme de cougar, car il a une connotation misogyne, et pour ce que j'en peux observer autour de moi, il y a énormément de couples où c'est la fille qui est l'ainée. Elle évoque notamment la charismatique Amanda Lear, précurseur en France."Ce qui est nouveau vice versa, c'est le fait de l'affirmer", "Mais il ne faut pas confondre une minorité médiatique avec ‘dame tout le monde'", nuance juge donc que le phénomène cougar reste encore "minoritaire".

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *